Accueil / Courriers / Lutte contre le charançon rouge du palmier

Lutte contre le charançon rouge du palmier

Mise à jour des méthodes de lutte

Août 2014

Prophylaxie

La prophylaxie, c'est la clé de la lutte contre le charançon rouge.

Tout d'abord il faut limiter au nécessaire les blessures causées aux palmiers. Ces blessures sont très attractives pour le charançon roug. Ils est donc conseillé de faire tous travaux de taille en hiver, époque où le charançon ne vole pas. Les blessures natruelles ou dues à la coupe doivent être protégée par une application d'insecticides ou de mastic cicatriciel pour empîcher la ponte.

Haut de page

Périmètre de lutte

La définition du périmètre de lutte contre le charançon rouge du palmier permet de distinguer différentes zones en fonction de leur distance au foyer de charançon rouge du palmier. Un foyer étant défini soit comme un palmier contaminé soit comme un piège positif.

1.Zone contaminée : 100 m autour du palmier ou du piège

2.Zone de sécurité : 100 m autour de la zone contaminée

3.La zone tampon : 10 km autour de la zone de sécurité

Dans les zones 1 et 2 : tous les propriétaires de palmier sont tenus de faire surveiller mensuellement leur palmier (recherche de symptômes visuels par le biais de la création d'une fenêtre d'observation)

Dans les zones 1,2 et 3, le surveillance consiste à la mise en place d'un réseau de piégeage et la réalisation de prospections visuelles.

L'ensemble des interventions décrites ci-dessus doivent être faites par un professionnel ayant reçu une formation spécifique agréée par la DRAAF Corse.

Haut de page

Stratégies de lutte en zones urbaines ou jardins privés

Palmiers contaminés

Cas 1 : bourgeon terminal attaqué

Si le bourgeon apical est touché, le palmier ne peut plus se développer et il fini par dépérir en quelques mois. Il est donc nécessaire de procéder à son abattage. Avant la destruction d'un palmier, un traitement insecticide doit être appliqué, il peut s'agir :

-d'un traitement foliaire (pulvérisation d'une produit à base d'imidaclopride 200g/L)

-d'un traitement par injection à base de benzoate d'emamectine

Ce traitement a pour but de diminuer significativement les risques de dissémination des adultes lors des opérations de destruction (élagage, tronçonnage et transport).

Pour effectuer cette opération, il est nécessaire de suivre le protocole d'abattage.

Cas 2 : bourgeon terminal indemne

Dans ce cas l'assainissement est envisageable. Il consiste à enlever le plus possible les tissus infestés (palmes et cœur sans toucher le bourgeon terminal), curetage des galeries,...

Une fois le palmier assaini, il doit être traité de la même façon que les palmiers sains dans le zone de contamination (voir paragraphe suivant).

Pour effectuer cette opération, il est nécessaire de suivre le protocole d'assainissement.

Palmiers sains mais sensibles au charançon rouge du palmier (situés en zone contaminée - 100m autour d'un palmier contaminé ou d'un piège à charançon rouge du palmierayant piégé au moins un individu)

Stratégie 1 :

-Du 1er mars au 30 juin : 5 applications de nématodes entomopathogènes (espacés de 21 jours)

-1er juillet au 31 aout : 2 applications d'insecticide (espacés de 21 jours)

-Du 1er septembre au 15 novembre : 5 applications de nématodes entomopathogènes (espacés de 21 jours)

Stratégie 2 :

-Du 1er mars au 30 juin : 4 applications de nématodes entomopathogènes en alternance avec l'application de traitements insecticides (espacés de 21 jours à 1 mois)

-1er juillet au 31 aout : aucune application

-Du 1er septembre au 15 novembre : 4 applications de nématodes entomopathogènes en alternance avec l'application de traitements insecticides (espacés de 21 jours à 1 mois)

Stratégie 3 :

-Traitement avec un produit phytosanitaire injectable à base de benzoate d'emamectine. Le traitement est réalisé une fois par an entre le 1er mars et le 30 juin et entre le 1erseptembre au 15 novembre.

-L'injection est réalisée via 2 à 4 trous disposés en hélice d'une profondeur allant de 15 à 30 cm mais ne représentant pas plus de 1/3 du diamètre du palmier.

-On injecte 50 ml de produit pur répartis équitablement dans chaque trou.

Haut de page

Stratégie de lutte pour la filière de productions horticoles

Des traitements préventifs peuvent être effectués par les professionnels du secteur horticole, notamment les pépiniéristes situés en zone contaminée. Les conditions d'applications sont les suivantes:

- Palmiers en containers: traitement du sol (arrosage au pied)

- Palmiers en place: traitement des parties aériennes

Haut de page

Produits et conditions d'emploi

Spécialité commerciale à base d'imidaclopride 200.g/L :

Arrêté Ministériel du 5 juin 2009

  • En traitement par le sol

Conditions d'emploi: En irrigation goutte à goutte pour les palmiers d'ornement cultivés en pépinière dans les conteneurs, avec si possible un système de récupération des percolats.

Dose d'emploi: 0.25L/hl d'eau.

Apporter 4L solution concentrée à 250 mL par hl d'eau pour les palmiers de 3 ans (ayant 1.5m de hauteur et un stipe de 50 cm de diamètre) cultivés dans des conteneurs de 200L; soit 20 litres de solution par m3 de substrat.

  • En traitement des parties aériennes

Conditions d'emploi: En pulvérisation sur le coeur et le stipe des palmiers d'ornement.

Dose d'emploi: 0.035L/hl d'eau.

Spécialité à base de benzoate d'émamectine :

En traitement par injection

Conditions d'emploi: l'injection est réalisée via 2 trous opposés et décalée en hauteur d'une profondeur allant de 15 à 40 cm de manière à atteindre si possible le centre du stipe.

Dose d'emploi dans chaque trou, on injecte 25 ml de produit pur.

Spécialité commerciale à base de nématode entomopathogène :

En traitement des parties aériennes

Composition : Steinernema carpocapsae, nématode entomophage

Spécificités : Compatible avec la Protection Biologique Intégrée

Conditions d'emploi : La dose à appliquer est de 180 millions de nématodes pour 100L d'eau.

Consulter les fiches produits :

http://www.biobest.be/v1/en/producten/nematoden/carpocapsae.htm

http://www.koppert.fr/actualites/actualites/detail/ravageurs-du-palmier-la-solution-koppert/

Haut de page

Procédure de destruction des palmiers