Accueil / Ravageurs / Psylle africain des agrumes

Zemzami M.-Domaines Agricoles, Dpt R&D, UCP-Maâmora, Salé

Le psylle africain des agrumes Trioza erytreae (Del Guercio)

Géographie : Originaire d'Afrique ce psylle est aussi présent au Portugal (Madère), en Arabie Saoudite et au Yémen, aux Iles Canarie.

Nom scientifique : Trioza erytreae (Del Guercio)

Nom usuel : psylle africain des agrumes, African citrus psylla

Ordre : Homoptera

Famille : Psyllidae

Statut réglementaire : aucun (réglementé pour l'ile de la Réunion)

Fiche technique

Plantes hôtes : 

Ce psylle est inféodé à la famille des Rutaceae, notamment le genre Citrus (préférentiellement sur les citronniers et limettiers).

Morphologie :

Les adultes: Les adultes, ailés, sont à l'émergence vert pâle avec des yeux noirs puis passent au brun clair. Les mâles (2.17mm) sont un peu plus petits que les femelles (2.24mm) avec l'extrémité de l'abdomen émoussée tandis que l'extrémité abdominale des femelles est effilée. Lors des prises alimentaires, les adultes soulèvent leur abdomen de 35° environ par rapport à la surface du végétal.

Les larves: Les larves sont compressées dorso-ventralement et vont du jaune orangé au gris foncé en pas par le vert olive avec des yeux rouges. Il y a 5 stades larvaires. Au 5ème stade, 2 taches brun clair apparaissent sur l'abdomen. Leur corps est complètement entouré d'une frange de soies cireuses blanches.

Biologie :

Les femelles pondent à la marge des jeunes feuilles, sur les pousses à croissance active mais aussi au niveau de la nervure principale et sur la face supérieure des feuilles lorsque les populations sont importantes. Chaque femelle pond en moyenne peu plus de 800 œufs. Une faible hygrométrie et des fortes températures sont des facteurs limitant pour le développement des œufs et des premiers stades larvaires. Les adultes vivent entre 17 et 50 jours.

Quasi sédentaires, les larves forment des colonies essentiellement à la face inférieure des feuilles où après quelques jours à se nourrir le 5ème stade larvaire engendrent la formation de galles ouvertes en forme de coupe où elles se nymphoseront.

Symptômes et Dégâts :

Les feuilles attaquées sont fortement déformées avec présence de galles. Les feuilles infestées présentent souvent des taches chlorotiques au niveau des points d'alimentation des larves.

De plus ce psylle est le vecteur naturel de la forme africaine du greening mais il a été montré expérimentalement qu'il pouvait aussi être vecteur de la forme asiatique

Haut de page

Moyens de lutte :

Pour le moment, cet insecte n'étant pas présent sur notre territoire il n'existe pas de stratégies de lutte définies, de produits homologués.